REJOIGNEZ NOUS POUR AVOIR LES NEWS EN LIVE SUR FACEBOOK MORVAN OXYGENE TRAIL

VUES...mais c'est le second tour. Il faut rajouter un 1 devant !!

LA GRANDE NOUVEAUTE 2017 ...L'ULTRA TRAIL MORVAN MONT-BEUVRAY  (80 km, 3000D+)

Allons à l'essentiel...

 

  • Retrait des dossards le VENDREDI 7 juillet 2017 à la salle Louise Michel en Centre ville de 20 à 21 heures et le SAMEDI 8 de 5h30 à 6h45
  • Epreuve en solo limitée à 100 participants
  • Inscription par internet  exclusivement JUSQU'AU  26 JUIN 2017.
  • Inscription IMPOSSIBLE le jour de l'épreuve
  • Tarification croissante de 55 à 70 euros
  • Inscription comprenant cadeaux de bienvenue, ravitaillements, douche, concert post-course (21h30), cadeaux finisher, photos librement et gratuitement téléchargeables.
  • Briefing à 6HEURES 50 dans le sas de départ en centre ville.
  • Départ à 7 HEURES LE SAMEDI
  • 4 barrières horaires seront mises en places tout au long du parcours :

    Ravitaillement Villapourçon (km 23) 4h30 de course (11h30)

          Ravitaillement Mont Beuvray (km 41,5) 8h30 de course (15h30).

          Ravitaillement Voucoux (km 67) 14h15 de course (21h15).

          Arrivée (km 80) 17h00 de course (0h00).

 

  • ATTENTION AU MATERIEL OBLIGATOIRE :
  • Réserve d'eau : 1.5 litres, deux litres conseillés on

    Une lampe frontale avec piles de rechange

    Un sifflet

    Couverture de survie

    Une réserve alimentaire

    Un téléphone mobile chargé (numéro du PC course sur le dossard)

    Une veste imperméable pouvant supporter le mauvais temps

    Bande adhésive permettant de faire un bandage ou un strapping de 80cm Xv 6cm

    Éco gobelet

    Rétroréflechissant sur textiles

Traces et profil :

POUR LA TRACE, ON VOUS LAISSE LANGUIR UN PEU ENCORE; COTE PROFIL, ....PREMIER APERCU CI-DESSOUS :

Pour vous donner un avant goût...

Après un départ matinal dans les rues de la capitale morvandelle, vous emprunterez la forêt de la Chapelle du Chêne et serpenterez à travers les diverses monotraces créées par nos équipes. Attention, quelques racines piégeuses peuvent vous envoyer dans la mousse; cela serait dommage après seulement 4 km !

Pendant 5 km environ, vous alternerez entre chemins bien marqués, 1 ou 2 « raidards » qui feront monter les pulsations et quelques « sentes » qui vous emmèneront jusqu'à Fâchin où vos supporters pourront faire avec vous, un petit bout de route. A ce niveau, les vacances sont finies et on va passer aux choses sérieuses.

Se succéderont ensuite plusieurs sentiers agréables à travers des coupes de bois, mais surtout une vue sur le Haut-Folin, que vous escaladerez dans 45 km. Une fois passé « Les Buteaux », vous arriverez sur la commune de Villapourçon, l'une des plus étendues de France. Plusieurs lacets vous emmèneront au sommet de la Gravelle (810 m) où il vous faudra absolument prendre le temps d'ouvrir grand les yeux : en effet, sur votre gauche, le Morvan s'offre à vous !!!!!

Après ce spectacle, vous plongerez -le terme n'est pas exagéré !- vers Villapourçon par le chemin de « la messe » où vous attendra le 1er ravitaillement qu'il ne faudra surtout pas négliger. Ensuite, ça commence à devenir...très sérieux !!

Une remontée douce de tout de même 250 de D+ sur peu de temps vous emmènera jusqu'au village de Rangère dont il faudra traverser le barrage qui alimente toute la vallée en eau potable. Après, prudence : vous longerez la route pour vous jeter à gauche, glisser dans les entrailles du Morvan et traverser la Dragne au pied de sa célèbre cascade. Viendra un court mais terrible raidillon et vous gambaderez tranquillement en alternant bosses et descentes jusqu'au hameau de « Petiton ». A cet endroit, une descente raide au départ puis un faux plat descendant de 3 km vous conduira jusqu'au «moulin de Montvernot ». A partir de là, vous entrerez sur le massif du Mont Beuvray !!!!!!

450 D+ en seulement 5 km vont « calmer » même les plus téméraires d'entre vous. Vous remonterez en passant, entre autre, par le clocher de Malvaux et le Pas de l'âne. On vous laisse le soin de chercher les légendes celtiques associées à ces lieux. Sur la partie sommitale vous êtes au cœur de l'oppidum de Bibracte, ville fortifiée du puissant peuple éduen. En redescendant, gardez à l'esprit, avec un sourire en coin, l'idée que vous marchez (heuuu courez?) sur les pas exacts de Vercingétorix mais aussi de César. Vous descendrez à travers ce lieu chargé d'histoire en passant par la « Roche Salvée », avec son panorama à couper le souffle, jusqu'au musée de Bibracte où vous en longerez les accès. Au pied du musée, le 2ème ravitaillement est là. Celui-ci est bienvenu et surtout important pour la suite du voyage. Vous êtes à mi-course environ. En aucun cas, ce ravitaillement ne doit être négligé. Le prochain est dans 26 km, ce qui pourra prendre 5h30 pour certains.

Attention au prochain croisement de « l'Echenaud » où des signaleurs veilleront à votre sécurité en cet endroit passager. La remontée jusqu'aux Sources de l'Yonne se fera tranquillement toujours dans de superbes paysages entre forêts et pâturages. Vous entrerez alors dans une zone Natura 2000, ce qui implique encore plus qu'ailleurs de veiller à ce que votre passage soit le moins impactant possible pour la faune et la flore qui y résident. Vous gravirez le Mont Préneley et descendrez jusqu'au Port des Lamberts par un sentier très roulant et tracé à travers des arbres centenaires. Prudence en arrivant sur les passerelles au milieu de la tourbière en cas de pluie car ça glisse ! 50 km sont derrière vous.

Vous continuerez sur le célèbre GR 13 que vous emprunterez jusqu'au Pré du Massé où vous évoluerez sur les pistes de ski nordique qui faisaient, dans les années 70/80, la renommée du massif. Attention à la descente de l'unique piste d'alpin en haut de laquelle trône encore le pylône d'arrivée. Vous êtes au pied du Haut Folin, c'est parti pour 2 km et 200 D+ à travers les sapins sur un chemin rempli de cailloux roulants. Lorsque vous apercevrez l'antenne-relais, dites vous que 2200 D+ sont déjà effectués. Une descente à travers un hors piste, ouvert pour l'épreuve par un de nos traceurs, vous emmènera, non sans 1 ou 2 petits raidards, jusqu'aux Joies (km 62), avant de traverser ce qui fut, par le passé, « le bagne ». Ici, ont travaillé de véritables forçats -réfractaires, prisonniers de guerre…- et ont véritablement tapé dans la masse granitique qui donne ce paysage de canyon dans lequel vous êtes. Vous longerez, par la suite, une petite rigole et arriverez, après une énième montée, au dernier ravitaillement de Voucoux (km 67). Prudence !!!! Prenez le temps qu'il faut pour vous restaurer et surtout reprendre de l'énergie afin d’espérer être un finisher. A cet endroit, il vous reste « encore » 13 km et 400 D+. Suivra une descente abrupte et la montée vers le rocher du Mouflon. Ouvrez les yeux, une chèvre sauvage peut venir vous rencontrer. On est sérieux. Ce ne sont point les premières hallucinations qui vous arrivent. Vous descendrez en direction de l'arrivée en traversant le hameau de « Montignon » (km 68,5) à travers des chemins de prairie. La haute forêt morvandelle est derrière vous...et la butte de Chateau devant vous. Courage !

Une grande vigilance, malgré le kilométrage et la fatigue, vous sera demandée au km 70 afin de traverser, aux ordres de nos signaleurs, la route Nevers/Dijon, très fréquentée en cette saison. Tranquillement, vous rejoindrez l'itinéraire commun aux autres courses du Morvan Oxygène Trail (km 74),ce qui pourra expliquer que « des fusées » vous doublent. Pas de panique, eux auront simplement 70 km de moins que vous dans les jambes. Après une ultime montée au célèbre calvaire qui domine le Morvan à 360 °, vous apprécierez la dernière descente en Urban trail que l'équipe MO2 aura tracée. Plus que quelques mètres et vous serez accueilli par des centaines de spectateurs sous l'arche d'arrivée en cœur de ville. Bravo, vous êtes finisher de la 1ère édition de l'Ultra du Morvan Mont Beuvray, épreuve du Morvan Oxygène Trail !!!!!!!

Après un départ matinal dans les rues de la capitale morvandelle, vous emprunterez la forêt de la Chapelle du Chêne et serpenterez à travers les diverses monotraces créées par nos équipes. Attention, quelques racines piégeuses peuvent vous envoyer dans la mousse; cela serait dommage après seulement 4 km !

Pendant 5 km environ, vous alternerez entre chemins bien marqués, 1 ou 2 « raidards » qui feront monter les pulsations et quelques « sentes » qui vous emmèneront jusqu'à Fâchin où vos supporters pourront faire avec vous, un petit bout de route. A ce niveau, les vacances sont finies et on va passer aux choses sérieuses.

Se succéderont ensuite plusieurs sentiers agréables à travers des coupes de bois, mais surtout une vue sur le Haut-Folin, que vous escaladerez dans 45 km. Une fois passé « Les Buteaux », vous arriverez sur la commune de Villapourçon, l'une des plus étendues de France. Plusieurs lacets vous emmèneront au sommet de la Gravelle (810 m) où il vous faudra absolument prendre le temps d'ouvrir grand les yeux : en effet, sur votre gauche, le Morvan s'offre à vous !!!!!

Après ce spectacle, vous plongerez -le terme n'est pas exagéré !- vers Villapourçon par le chemin de « la messe » où vous attendra le 1er ravitaillement qu'il ne faudra surtout pas négliger. Ensuite, ça commence à devenir...très sérieux !!

Une remontée douce de tout de même 250 de D+ sur peu de temps vous emmènera jusqu'au village de Rangère dont il faudra traverser le barrage qui alimente toute la vallée en eau potable. Après, prudence : vous longerez la route pour vous jeter à gauche, glisser dans les entrailles du Morvan et traverser la Dragne au pied de sa célèbre cascade. Viendra un court mais terrible raidillon et vous gambaderez tranquillement en alternant bosses et descentes jusqu'au hameau de « Petiton ». A cet endroit, une descente raide au départ puis un faux plat descendant de 3 km vous conduira jusqu'au «moulin de Montvernot ». A partir de là, vous entrerez sur le massif du Mont Beuvray !!!!!!

450 D+ en seulement 5 km vont « calmer » même les plus téméraires d'entre vous. Vous remonterez en passant, entre autre, par le clocher de Malvaux et le Pas de l'âne. On vous laisse le soin de chercher les légendes celtiques associées à ces lieux. Sur la partie sommitale vous êtes au cœur de l'oppidum de Bibracte, ville fortifiée du puissant peuple éduen. En redescendant, gardez à l'esprit, avec un sourire en coin, l'idée que vous marchez (heuuu courez?) sur les pas exacts de Vercingétorix mais aussi de César. Vous descendrez à travers ce lieu chargé d'histoire en passant par la « Roche Salvée », avec son panorama à couper le souffle, jusqu'au musée de Bibracte où vous en longerez les accès. Au pied du musée, le 2ème ravitaillement est là. Celui-ci est bienvenu et surtout important pour la suite du voyage. Vous êtes à mi-course environ. En aucun cas, ce ravitaillement ne doit être négligé. Le prochain est dans 26 km, ce qui pourra prendre 5h30 pour certains.

Attention au prochain croisement de « l'Echenaud » où des signaleurs veilleront à votre sécurité en cet endroit passager. La remontée jusqu'aux Sources de l'Yonne se fera tranquillement toujours dans de superbes paysages entre forêts et pâturages. Vous entrerez alors dans une zone Natura 2000, ce qui implique encore plus qu'ailleurs de veiller à ce que votre passage soit le moins impactant possible pour la faune et la flore qui y résident. Vous gravirez le Mont Préneley et descendrez jusqu'au Port des Lamberts par un sentier très roulant et tracé à travers des arbres centenaires. Prudence en arrivant sur les passerelles au milieu de la tourbière en cas de pluie car ça glisse ! 50 km sont derrière vous.

Vous continuerez sur le célèbre GR 13 que vous emprunterez jusqu'au Pré du Massé où vous évoluerez sur les pistes de ski nordique qui faisaient, dans les années 70/80, la renommée du massif. Attention à la descente de l'unique piste d'alpin en haut de laquelle trône encore le pylône d'arrivée. Vous êtes au pied du Haut Folin, c'est parti pour 2 km et 200 D+ à travers les sapins sur un chemin rempli de cailloux roulants. Lorsque vous apercevrez l'antenne-relais, dites vous que 2200 D+ sont déjà effectués. Une descente à travers un hors piste, ouvert pour l'épreuve par un de nos traceurs, vous emmènera, non sans 1 ou 2 petits raidards, jusqu'aux Joies (km 62), avant de traverser ce qui fut, par le passé, « le bagne ». Ici, ont travaillé de véritables forçats -réfractaires, prisonniers de guerre…- et ont véritablement tapé dans la masse granitique qui donne ce paysage de canyon dans lequel vous êtes. Vous longerez, par la suite, une petite rigole et arriverez, après une énième montée, au dernier ravitaillement de Voucoux (km 67). Prudence !!!! Prenez le temps qu'il faut pour vous restaurer et surtout reprendre de l'énergie afin d’espérer être un finisher. A cet endroit, il vous reste « encore » 13 km et 400 D+. Suivra une descente abrupte et la montée vers le rocher du Mouflon. Ouvrez les yeux, une chèvre sauvage peut venir vous rencontrer. On est sérieux. Ce ne sont point les premières hallucinations qui vous arrivent. Vous descendrez en direction de l'arrivée en traversant le hameau de « Montignon » (km 68,5) à travers des chemins de prairie. La haute forêt morvandelle est derrière vous...et la butte de Chateau devant vous. Courage !

Une grande vigilance, malgré le kilométrage et la fatigue, vous sera demandée au km 70 afin de traverser, aux ordres de nos signaleurs, la route Nevers/Dijon, très fréquentée en cette saison. Tranquillement, vous rejoindrez l'itinéraire commun aux autres courses du Morvan Oxygène Trail (km 74),ce qui pourra expliquer que « des fusées » vous doublent. Pas de panique, eux auront simplement 70 km de moins que vous dans les jambes. Après une ultime montée au célèbre calvaire qui domine le Morvan à 360 °, vous apprécierez la dernière descente en Urban trail que l'équipe MO2 aura tracée. Plus que quelques mètres et vous serez accueilli par des centaines de spectateurs sous l'arche d'arrivée en cœur de ville. Bravo, vous êtes finisher de la 1ère édition de l'Ultra du Morvan Mont Beuvray, épreuve du Morvan Oxygène Trail !!!!!!!


Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© MORVAN OXYGENE TRAIL